Les facteurs pouvant provoquer nausées et vomissements chez un jeune enfant sont nombreux. Incapable de modifier son comportement ou même de sentir la nausée monter, votre bébé est dépendant de vos réactions. En effet, c’est aux parents de prêter attention à ce que l’enfant ne se trouve pas nauséeux, les vomissements trop répétés ou présents sur une longue durée pouvant se révéler dangereux.

Les vomissements causés par une maladie

Enfant docteurLes enfants se trouvent bien souvent en présence de nombreux individus, que ce soit à l’école, à la crèche ou encore au parc. Plus sensibles que nous, ils ont tendance à contracter très rapidement un virus, notamment parce qu’ils touchent les objets et jouets sans avoir le réflexe de se laver les mains régulièrement.

Pour les limiter au maximum, pensez à bien hydrater votre enfant.

Une fois le virus contracté, les vomissements durent en moyenne deux jours. Pour les limiter au maximum, pensez à bien hydrater votre enfant, avec de l’eau sucrée, des glaces à l’eau ou encore des jus de fruits et boissons non gazeuses. Le repos est également conseillé.

S’il est déjà malade, prenez vos dispositions contre la gastro, comme conseillé ici.

Il est très difficile d’éviter les infections et la solution n’est pas de cacher votre enfant en ne le sortant jamais. Au contraire, les enfants qui sortent très peu sont encore plus sensibles comme ils croisent un virus.

Si vous ne pouvez pas agir sur les virus, vous devez le faire sur d’autres causes, comme les efforts trop importants.

Des efforts considérables, notamment après le repas

Certains enfants sont réputés pour ne jamais arrêter de courir et de jouer, mais cela peut parfois leur jouer de mauvais tours ! Un effort trop important après un repas ou lorsqu’il fait chaud peut mener à des nausées et des vomissements. Dans le cas où cela se produit, installez votre enfant dans un endroit calme, hydratez-le et laissez-le se reposer.

Si les vomissements surviennent avant un repas, il se peut que la faim soit si importante qu’elle lui en donne la nausée. Nourrissez-le de petites quantités de nourritures afin de ne pas provoquer un rejet et surtout, encore une fois, hydratez-le.

Ces nausées peuvent aussi être la conséquence d’un jeune enfant qui a passé son temps à jouer sur sa chaise au lieu de manger correctement. Pour éviter cela, une chaise haute et stable comme celles que l’on trouve sur ce site et des attaches le maintenant fermement sur son siège limitent les risques. Mais, c’est surtout votre autorité et vos directives qui pourront avoir un impact sur un bébé trop actif.

Le mal des transports, un facteur courant

Enfant au mal des transportsIl n’est pas rare de voir des enfants souffrir du mal des transports. Afin d’éviter ou de limiter les vomissements, plusieurs règles sont à respecter. Pour commencer, veillez à placer votre enfant face à la route, le fait de regarder par les vitres sur les côtés provoque la nausée.

Si votre enfant se sent mal, arrêtez-vous et laissez-le respirer l’air frais durant quelques minutes. Donnez-lui des aliments qui ne sont pas trop gras de façon régulière afin que son estomac ne soit pas vide et hydratez-le.

Ne passez pas votre temps à lui demander s’il a envie de vomir.

Ne passez pas votre temps à lui demander s’il a envie de vomir, car il finirait par y penser constamment, ce qui augmente sa sensation. Pis, penser au vomi entraîne parfois des vomissements.

Enfin, ne le laissez pas lire ni jouer à la console, cela ne servirait qu’à renforcer la nausée. Privilégiez les discussions ou la musique, beaucoup moins risquées en termes de vomissements.

Celine

Super maman appliquée et fière de ces deux enfants, qui chaque jour que la vie fait deviennent toujours plus fort.

Laisser un commentaire

Fermer le menu