Un chien est un membre à part entière de la famille. Quand votre bébé naît, c’est pour lui aussi un chamboulement et une découverte. S’il est important de laisser le bébé et le chien se découvrir, vous ne devez pas négliger les dangers existants.

Un chien bien attentionné peut avoir des gestes particulièrement risqués pour votre bébé. Prenez les devants et aménagez des protections matérielles, tout en donnant les bonnes consignes au chien. Avec ce bagage, il deviendra même un compagnon idéal pour l’éveil du petit.

Médor, rentre ta langue !

Pour un chien, la découverte des objets et des personnes se fait de deux façons, avec son museau surdéveloppé et avec sa langue. Or, s’il peut respirer sans danger votre bébé pour comprendre pourquoi ce petit bout qui pleure sent affreusement le caca, il ne doit pas le lécher.

Une léchouille n’est pas un danger de mort, mais réfléchissez à ce que fait votre chien avec sa langue, surtout si c’est un toutou lécheur compulsif ! Il passe son temps à lécher tout dehors, mange parfois des choses aussi sales que du caca et des millions de bactéries sont présentes dans sa gueule. S’il pouvait éviter de les mettre sur la joue de votre bébé, ce serait plutôt bien, non ?

Gare aux câlins dangereux !

C’est très mignon de voir votre chien venir se blottir contre votre bébé ou inversement. Cela vous donne une image idyllique et une preuve que votre foyer est toujours aussi soudé.

Malheureusement, le chien est un animal de meute qui adore se coller sur les autres membres. Il n’hésite pas à escalader un congénère pour trouver la meilleure place possible ou à poser ses grosses fesses sur le visage d’un autre. Dans une portée, le chiot, déjà réactif, aurait alors le réflexe de le pousser. Ce n’est pas toujours possible pour un bébé et les risques d’étouffement sont réels.

Interdisez à votre chien de se coller à votre bébé tant qu’il n’a pas la force nécessaire pour le pousser. Lors des jeux, utilisez un parc pour isoler le bébé.

Le bébé n’est pas son jouet ou sous son autorité

Pour un chien, ce n’est pas facile de comprendre la place du bébé dans la hiérarchie. Vous devez l’aider. Par exemple, n’acceptez pas que le chien aboie sur le bébé comme s’il lui signifiait un ordre.

Faites aussi attention aux chiens, spécialement les bergers qui ont cet instinct dans leurs gênes, qui voudraient se comporter en protecteurs trop exigeants. Un chien de berger n’hésite pas à ramener un membre du troupeau en le mordillant pour le tirer vers les autres. Vous ne voulez sûrement pas que votre bébé reçoive ce traitement…

Soyez toujours présent quand le chien est avec le bébé et s’il a un geste inadéquat, faites-le lui comprendre. Il n’est pas nécessaire d’être très sévère, mais vous devez indiquer les bons et mauvais comportements.

Protéger le chien du bébé !

Il n’y a pas que le chien qui est un danger. Le bébé en est un pour l’animal. Un petit aime toucher le chien et essaie parfois de tirer la queue, de mettre ses doigts dans l’œil… Tous ces comportements peuvent faire mal au chien et/ou déboucher sur une réaction non souhaitée.

Quand votre bébé grandit, apprenez-lui très vite à bien se comporter avec l’animal de la maison.

Fermer le menu