Après neuf mois, dont plusieurs à souffrir, l’accouchement est une délivrance physique. Vous l’attendiez avec hâte et le petit bout qui rejoint votre foyer est le plus beau cadeau. Malheureusement, votre travail ne s’arrête pas là. Outre tous les missions qui vous incombent en tant que nouvelle maman, les traumatismes de l’accouchement hantent encore votre corps.
En première ligne, le périnée. Une rééducation est obligatoire.

Pourquoi procéder à une rééducation périnéale ?

En vérité, la rééducation ne concerne pas uniquement votre périnée. Le travail peut guérir des problèmes urinaires survenus après l’accouchement et renforce aussi vos abdominaux.
Toutefois, le périnée est la partie qui a le plus subie votre grossesse et son terme. Quand le bébé est dans votre ventre, son poids doit être en partie supporté par le périnée et il se relâche au fur et à mesure.

Comment faire la rééducation ?

Il est généralement conseillé de commencer la rééducation avec un spécialiste qui est soit un kiné soit une sage-femme. Il faut savoir que ces séances sont remboursées par la sécurité sociale. Il y a des années, le praticien stimulait manuellement le périnée.
Aujourd’hui, il utilise plutôt une sonde. Vous n’avez aucun effort physique à fournir. La sonde est dans votre vagin et envoie des stimulations pour contracter vos muscles.

En complément, pour que le travail porte encore plus ses fruits, vous pouvez travailler à la maison. Les fameuses boules de Geisha sont les objets les plus connus pour la rééducation du périnée. Si on les associe souvent aujourd’hui à des jouets intimes, leur première vocation est de favoriser un renforcement musculaire. La femme doit insérer ces petites boules dans son vagin, puis les sortir lentement en contractant fortement le périnée afin de ralentir au maximum la sortie. Ces contractions ne doivent pas être longues : moins d’une dizaine de secondes.

Il existe également des massages pour la rééducation. Pour faire ce massage périnéal, asseyez-vous et remontez vos genoux vers la poitrine. Puis, avec votre doigt, allez à l’intérieur de votre vagin sans aller très loin. Avec votre phalange, touchez la paroi intérieure située vers le bas et massez doucement.

Combien de temps la rééducation du périnée ?

Toutes les femmes ne traumatisent pas au même niveau cette partie de leurs corps. La rééducation commence à peu près à un mois et demi après l’accouchement. En moyenne, il y a une dizaine de séances à faire et il est recommandé d’utiliser ce quota même si vous sentez déjà de gros progrès avant leur fin. En revanche, si vous avez l’impression que cela n’est pas suffisant, consultez votre médecin traitant ou votre gynécologue pour avoir une prescription pour d’autres séances.

Le travail à la maison revêt une importance plus élevée pour toutes les femmes ayant du mal à se remuscler. Il est alors intéressant d’acheter soi-même un appareil de stimulation pour multiplier les séances. Ces matériels peuvent être remboursés en partie ou totalement par la sécurité sociale. Parlez-en à votre docteur si vous en ressentez le besoin.
Si vous souhaitez prendre les devants, sachez qu’il existe aussi des exercices à faire dès la grossesse. Ils sont principalement à base de respirations.

Lea

L’important c’est de toujours avoir le sourire et être forte, mais être forte ce n’est pas pour autant se délaisser en tant que femme.

Laisser un commentaire

Fermer le menu